La langue de Franz Boas

Laplantine, Chloé. 2017. La langue de Boas. Quelques remarques à propos de l’écriture de Franz Boas. History and Philosophy of the Language Scienceshttps://hiphilangsci.net/2017/02/16/la-langue-de-boas

Excellent billet à lire pour préparer la séance du 16 mars 2017 (14-16 à Censier, salle 410) du séminaire « sens du langage » consacrée à la notion de « point de voix ».

4 février 2016 : le sens du langage chez Émile Benveniste par Chloé Laplantine

4 février 2016 au centre Bièvre, de 14h à 16h. au Centre Bièvre (3ème étage, salle E) 1, rue Censier 75005 Paris (contact : serge.martin@univ-paris3.fr)

Séminaire « Penser/enseigner le sens du langage », séance 2

avec Chloé Laplantine

Émile Benveniste,

de la linguistique comparée à Baudelaire (en passant pas l’Alaska) :

une culturologie

chloé_0On reviendra sur le parcours d’Émile Benveniste, sa formation en grammaire comparée, ses premiers livres, son projet d’une linguistique générale, et on montrera la cohérence de ses travaux (qu’il s’agisse de linguistique indo-européenne, de recherche théorique sur la sémiologie du langage ou l’énonciation, de la recherche sur la langue de Baudelaire, ou encore d’enquêtes de terrain en Amérique du Nord). La notion de « culturologie » que Benveniste invente, peut être le nom de cette cohérence, et du sens particulier du langage qu’il invente également.

Bibliographie :

Émile Benveniste, Problèmes de linguistique générale, Paris, Gallimard, 1966.

Émile Benveniste, Problème de linguistique générale, 2, Paris, Gallimard, 1974.

Émile Benveniste, Baudelaire, Présentation, éditions et notes par Chloé Laplantine, Editions Lambert-Lucas, Limoges, 2011.

Émile Benveniste, Langues, cultures, religions, Choix d’articles réunis par Chloé Laplantine et Georges-Jean Pinault, Limoges, Lambert-Lucas, 2015.

Autour de Emile Benveniste :

Jean-Michel Adam et Chloé Laplantine, Semen 33, Les notes manuscrites de Benveniste sur la langue de Baudelaire, Besançon, Annales littéraires de l’Université de Franche-Comté, avril 2012.Chloé Laplantine, Emile Benveniste : l’inconscient et le poème, Editions Lambert-Lucas, Limoges, 2011.

Sandrine Bédouret et Chloé Laplantine, Émile Benveniste : vers une poétique générale, Pau, PUPPA, février 2015.

Chloé Laplantine, Émile Benveniste : l’inconscient et le poème, Editions Lambert-Lucas, Limoges, 2011.

Serge Martin (dir.), Émile Benveniste. Pour vivre langage, Actes de la journée d’étude organisée à l’IMEC (abbaye d’Ardenne), juin 2008, éditions L’Atelier du Grand Tétras, Collection « Résonance générale : Essais pour la poétique », Mont-de-Laval, 2009.

 

 

Chloé Laplantine est chercheur au laboratoire d’Histoire des Théories Linguistiques (UMR 7597), précédemment elle a enseigné au laboratoire de Littérature Française de l’Université Paris 8, et a mené un DEA et une thèse sur Benveniste, sous la direction de Gérard Dessons.

Elle a publié les manuscrits de Benveniste sur le langage poétique (2011) et, avec Georges-Jean Pinault, un recueil d’articles de Benveniste, Langues, cultures, religions (2015).

Actuellement, elle s’intéresse à l’approche des langues amérindiennes aux XIXe et XXe siècles, par les linguiste d’Amérique du Nord et d’Europe. En collaboration avec Andrew Eastman elle finit de traduire un texte fondateur de la linguistique américaine, publié par Franz Boas en 1911. Voir également la page : http://htl-test.linguist.univ-paris-diderot.fr/Laplantine