La langue mondiale : questions à Pascale Casanova

Penser « la langue mondiale » et donc la traduction et la domination : une question de voix ?


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.