La didactique entre langue, littérature et culture

Date : jeudi 14 avril 2016 Heure : 14h.-16h. Lieu : centre Bièvre, 1, rue Censier, 3e étage

Dernière séance du séminaire doctoral (ouvert à tous) de cette première année de réflexion sur la thématique « Penser/enseigner le sens du langage » avec Jean-Louis Chiss et trois doctorantes de l’ED 268 à partir du texte suivant de Jean-Louis Chiss : https://www.cairn.info/revue-le-francais-aujourd-hui-2009-4-page-27.htm

Cet article, « Les humanités entre langue, littérature et culture » publié dans le numéro 167 de la revue Le Français aujourd’hui en 2009, revue dont Jean-Louis Chiss a été rédacteur en chef, permettra à Carla Campos Cascales (doctorante contractuelle sous la direction de S. Martin), à Coraline Pradeau (doctorante contractuelle sous la direction de J-L Chiss) et à Sonia Delmas (doctorante sous la direction de JL Chiss) d’interroger, à partir de leurs propres axes de recherche, Jean-Louis Chiss dont on connaît l’intérêt pour penser le continu des langues, des littératures et des cultures à partir de la didactique des langues, et donc « le sens du langage » (Humboldt) comme orientation d’une « théorie du langage » (Saussure) au plus près des expériences des élèves, des enseignants et des chercheurs à partir des « problèmes » (Benveniste) de l’enseignement-apprentissage de « langues-cultures » et surtout d’une « culture des langues » (Chiss).

9782200925765-GNous verrons ainsi comment les recherches de ces trois doctorantes (re)configurent ce que Chiss appelle dans cet article un « malaise dans la classification », malaise illustré exemplairement par la tension du culturel et du fonctionnel en didactique des langues. Mais d’autres tensions seraient aussi à l’oeuvre, selon Chiss, qui traversent les politiques (et didactique) des langues, y compris à travers l’injonction très actuelle du plurilinguisme et du pluriculturel : bref, ce sont les idéologies linguistiques, toujours à l’oeuvre et donc toujours à historiciser, qu’il faudrait pointer pour percevoir les conditions d’un penser/enseigner le sens du langage. Jean-Louis Chiss reviendra, à partir de cet article de 2009, sur ce qui depuis lors lui semble constituer des leviers nécessaires à la didactique des langues pensée dans et par une théorie du langage. Une belle séance en perspective fermant ce premier round du séminaire avant que ne s’ouvre le second l’année prochaine…


2 réflexions au sujet de « La didactique entre langue, littérature et culture »

  1. Ping : Penser/enseigner le sens du langage : actes du séminaire (année 2016) | REDILA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.