Georges Didi-Huberman : le sens du langage par la sémantique compositionnelle et citationnelle

Cette quatrième séance du séminaire “sens du langage” aura lieu le 10 mars 2016 de 14 à 16h au centre Bièvre 3e étage.

Melissa Melodias (doctorante travaillant sur le cinéma de poésie et, entre autres, Pasolini) et Serge Martin (sa contribution est dorénavant en ligne ici : https://ver.hypotheses.org/2226) évoqueront le sens du langage chez Georges Didi-Huberman à partir d’au moins deux de ses livres :

  • Survivance des lucioles (Minuit, 2009)
  • Passés cités par JLG L’Oeil de l’Histoire, 5 (Minuit, 2015)

La présentation-discussion s’organisera autour de la sémantique compositionnelle (au sens de Victor Chklovski) et citationnelle (au sens de Walter Benjamin) à l’oeuvre dans l’écriture-pensée de Georges Didi-Huberman dont les conceptualisations font système, de l’image aux survivances, du montage dialectique à l’essai en rimes… On ne manquera pas d’en discerner les rebroussements, facilités ou esquives, tout comme les engagements, problèmes nouveaux ou intempestivités vives.

Une séance du séminaire des doctorants de THALIM proposera prochainement (le 10 juin à 15h. – à vérifier) une rencontre-lecture autour du livre Atlas ou le gai savoir inquiet (Minuit, 2011).

Sur Georges Didi-Huberman, on peut renvoyer au billet suivant : http://arlap.hypotheses.org/2835

et voir cette conférence récente mise en ligne :

Il sera fait référence au film de Laura Waddington que commente Georges Didi-Huberman et qu’on peut voir ici:


1 réflexion sur « Georges Didi-Huberman : le sens du langage par la sémantique compositionnelle et citationnelle »

  1. Ping : Penser/enseigner le sens du langage : actes du séminaire (année 2016) | REDILA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.