Séminaire Pasolini

Université Sorbonne nouvelle Paris 3

Jeudi 8 juin de 11h. à 13h.

Centre Censier, salle D12

 

Sentimentaliser la vie avec Pasolini

expériences poétiques et cinématographiques

Œdipe Roi est au programme du baccalauréat de la terminale L (un très gros dossier à cette adresse : http://www.lettresvolees.fr/oedipe/pasolini.html). Nous ne voulons pas apporter quelques conseils tardifs aux élèves et professeurs mais seulement comme Thami, qui s’était lié d’amitié avec Pasolini en 1967 lors du tournage d’Œdipe Roi, que l’on retrouve dans le film En attendant Pasolini de Daoud Aoulad Syad (Maroc, 2007), redire combien Pasolini est toujours vivant ! On partira du texte « La jeunesse malheureuse » dans les Lettres luthériennes Petit traité pédagogique de Pier Paolo Pasolini (trad. par Anne Rocchi Pullberg, Seuil, « Points », 2000) en vue de proposer des expériences cinématographiques et poétiques, avec l’ensemble de son œuvre, autour de quelques remarques de Pasolini adressées au jeune Gennariello dont celles-ci :

« Il suffit que tes yeux soient rieurs » ;

« l’un des lieux communs les plus typiques des intellectuels de gauche, c’est la volonté de désacraliser et de désentimentaliser la vie » ;

« si l’un de tes enseignants t’avait éduqué, il n’a pu le faire que par sa manière d’être, non par sa parole. En d’autres mots, par son amour ou sa capacité d’amour » ;

« rien n’oblige autant à regarder les choses que de faire un film » ;

« on ne peut pas enseigner si en même temps on n’apprend pas » ;

« sois joyeux »…

Programme

Serge Martin-Ritman, poète et professeur (Sorbonne nouvelle Paris 3) : Pasolini et le pathos, le poème au plus près – tout contre le Pasolini de Georges Didi-Huberman

Fabiana Bartuccelli, poète et doctorante (Sorbonne nouvelle Paris 3) : (Re)trouver le style : la voix Pasolini entre poésie et politique, de « Les cendres de Gramsci » au « Volgar’ eloquio »

Melissa Melodias, cinéaste et doctorante (Sorbonne nouvelle Paris 3) :  La faute des pères ou l’effet de miroir entre le fils dans Œdipe Roi et le père dans les Lettres luthériennes

Cette rencontre a lieu pendant le marché de la poésie, place Saint-Sulpice. Chacun.e peut venir avec un peu de Pasolini à donner aux autres.