Ecritures des mobilités

Colloque annuel de l’ADEFFI 2017

Université d’Orléans, laboratoire REMELICE

26/27/28 octobre 2017

 

Appel à communications : Ecritures des mobilités

Exil, migration, expatriation, relocalisation… les termes sont nombreux pour parler de ceux qui vont ailleurs, seuls ou en groupe, forcés ou de leur plein gré, avec ou sans argent, pour peu de temps ou pour toujours. Les objectifs et les formes politiques et économiques de la mobilité contemporaine sont d’ailleurs au cœur de nombreuses études récentes qui en soulignent l’actualité dans un contexte changeant, protectionniste, qui nous oblige à repenser le multiculturel.

Cette mobilité abordée dans ses formes professionnelles, sociales et économiques permet en effet de repenser les questions fondamentales et interdisciplinaires d’appartenance, d’identité, de limite, de transition, d’exploration, de découverte… Mais elle génère également des protocoles de récit, des représentations spécifiques, songeons aux photographies et aux vidéos sur écrans multiples de Leila Alaoui, aux collages visibles et invisibles du Congolais Sammy Balogi, aux textes bilingues, trilingues, fragmentés, criblés d’incises et de parenthèses de Mohamed Dib, Laurine Rousselet et tant d’autres.

Ce colloque se concentrera sur les approches littéraires et artistiques de la mobilité internationale aujourd’hui et par le passé, en examinant par exemple les images et les textes qui ne différencient plus l’expérience, l’existence, la fiction et la science. Il s’intéressera à l’imbrication des espaces et des temporalités inhérentes aux trajectoires de mobilité. Il interrogera les liens entre les images stéréotypées et les nouveaux imaginaires de la migration.

Les approches croisées et comparées avec des œuvres non francophones pourront être envisagées.

Le colloque traitera notamment (les pistes de recherche ci-dessous sont données à titre indicatif) :

–          frontières géographiques et culturelles

–          voyages

–          « effets de lieu » (Bourdieu)

–          espaces transitoires

–          témoignages

–          méthodes d’écriture et de co-écriture…

–          pratiques de langues transversales, associées aux multiples appartenances linguistiques

–          effets « translanguaging »

–          formes d’interculturalité

–          mises en récit du sujet, des corps, de leur vécu

–          « écritures-monde »

–          passages entre nostalgie, mémoire et histoire

–          (re)constructions

–          écritures errantes (ou en migration)

–          théories de la migration

–          migration et politique

 

Les propositions pour des communications en français ou en anglais (20 minutes), sous la forme d’un résumé de 300 mots maximum (format MS Word), doivent être envoyées par courriel à adeffi.conference@yahoo.ie avant le 26 mai 2017.

 
 

ADEFFI Annual Conference 2017

Université d’Orléans, laboratoire REMELICE

26/27/28 octobre 2017

 

Call for papers: Writing Mobility

Exile, migration, expatriation, relocation… So many terms mention those who go elsewhere, alone or in groups, forced or by their own free will, with or without money, for a while or forever. Contemporary mobility has been extensively studied in terms of individual motivation, political background and market dynamics, and recent studies show the relevance of mobility in the current context of protectionism, in which we are forced to rethink multiculturalism.

Professional, social and economic forms of mobility allow us to question the fundamental and interdisciplinary concepts of belonging, identity, limit, transition, exploration and discovery, but they also generate narrative protocols and specific types of representation, such as the photographs and multiple-screen videos by Franco-Moroccan artist Leila Alaoui, the visible and invisible collages by Congolese artist Sammy Balogi or bilingual, trilingual and fragmented texts, full of cuts and parentheses by Mohamed Dib, Laurine Rousselet and many others.

This conference will focus on literary and artistic approaches to international mobility, today and in the past, and will focus, for example, on images and texts that do not separate experience, existence, fiction and science. It will question the interrelation of spaces and temporality within trajectories of mobility and consider the many stereotypes as well as newer social imaginary of migration.

Comparative approaches with non-Francophones works will be considered.

Proposals may address any of the following areas (the list below is non-exhaustive):

–          geographical and cultural boundaries

–          travel narratives

–          effets de lieu (Bourdieu)

–          transitional spaces

–          migrant testimonials

–          writing and co-writing methods…

–          transversal languages, weaving multiple linguistic forms.

–          translanguaging

–          interculturalism

–          the putting into narrative of people, bodies or experiences

–          écritures-monde

–          interrelations between nostalgia, memory and history

–          (re)constructions

–          wandering or migrating writings

–          theories of migration

–          migration and politics

Abstracts of 300 words (MS Word format) for 20-minutes papers in French or English should be sent by email to adeffi.conference@yahoo.ie before 26 May 2017.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *