Penser/enseigner le sens du langage (séminaire doctoral) : programme

Séminaire doctoral de l’ED 120, « Langage et langues : description, théorisation, transmission »

Penser/enseigner le sens du langage

Responsable : Jean-Louis Chiss et Serge Martin (Université Sorbonne nouvelle Paris 3) (contact : serge.martin@univ-paris3.fr)

Durée : 12 heures, 6 séances. Second semestre. Les jeudi (14h.-16h.) : 28 janvier; 4 et 18 février; 10 et 24 mars; 14 avril 2016. Entrée libre, ce séminaire est ouvert à tous…

Lieu : Centre Bièvre (3ème étage, salle E) 1, rue Censier 75005 Paris

Descriptif :

Ce séminaire doctoral ouvert à un large public (M2, doctorants et enseignants) voudrait permettre d’envisager conjointement deux préoccupations majeures de la didactique et de la théorisation des langues et des cultures :

  • celle de la transmission des œuvres (et plus largement des discours) et des démarches (parler-lire-écrire de la maternelle à l’université),
  • et celle du « sens du langage ».

Cette dernière notion (Sprachsinn) empruntée à Wilhelm von Humboldt permet d’observer une quadruple synthèse (poéticité, réflexivité, altérité et réciprocité) pour reconsidérer les opérations de cognition dans et par le langage (Trabant, 1995). Les historicités de ces opérations, et donc leur pluralité, engageraient des réénonciations possibles tant dans l’enseignement que pour la recherche historique, linguistique, artistique, anthropologique et, bien entendu, didactique. Sur les deux années du séminaire, on tentera de rendre compte d’essais d’attention au sens du langage avec des recherches partant des œuvres de théoriciens du langage (Humboldt, Benjamin, Benveniste, Meschonnic…) mais aussi mobilisant celles d’écrivains (Péguy, Michaux, Luca, Chaillou…) et d’autres (didacticiens, historiens, cinéastes…).

Bibliographie :

38451voir

Jean-Louis Chiss, « Les langues, l’enseignement et la théorie du langage » dans Serge Martin, Penser le langage et penser l’enseignement avec Henri Meschonnic, Mont-de-Laval, L’atelier du grand tétras, 2010, p. 17-22.

9782870094921-fr-300

Jürgen Trabant, « Sprachsinn : le sens du langage, de la linguistique et de la philosophie du langage » dans Henri Meschonnic, La Pensée dans la langue. Humboldt et après, Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes, 1995, p. 51-71.

Déroulement et séances :

Les séances s’organiseront ainsi : présentation ou fil problématique par les responsables ; intervention puis discussion animée par Carla Campos Cascales, doctorante (CC) ou par Serge Martin (SM) – un onglet « sens du langage » sur le carnet de recherche du réseau REDILA offrira des comptes rendus des séances ainsi que des prolongements par et pour des doctorants.

  1. 28 janvier (SM) : Le « sens du langage » chez Wilhelm von Humboldt : actualités des recherches humboldtiennes (James Underhill, Université de Rouen)
  2. 4 février (SM) : Le « sens du langage » chez Emile Benveniste : quelle culturologie ? (Chloé Laplantine, CNRS)
  3. 18 février (CC) : Le « sens du langage » chez Henri Meschonnic : écrire pour une poétique ? (Serge Martin, Paris 3 et Marie-Hélène Paret Passos, Université PUCRS, Porto-Alegre, Brésil, avec la participation de Rafael Mendes et Shungo Morita, doctorants)
  4. 10 mars (CC) : Le « sens du langage » chez Georges Didi-Huberman : citer/monter des images, des essais (Serge Martin et Melissa Melodias, doctorante, Paris 3)
  5. 24 mars (SM) : Le « sens du langage » chez Charles Péguy : quelle voix s’écrit ? » (Pauline Bruley, Université d’Angers)
  6. 14 avril (SM) : Le « sens du langage » en didactique des langues : enjeux et actualités (Carla Campos Cascales, doctorante, et Jean-Louis Chiss, Paris 3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *