Séminaires EDA sur « Langues et migration » Paris Descartes

13/10/2017 – 10h-12h30 : « Langues et migration : perspectives didactiques »

Florence Mourlhon-Dallies (Université Paris Descartes, EDA) : « L’intégration des migrants au travail : quelles problématiques autour du langagier? »

L’intervention sera développée selon la perspective européenne qui a été celle du projet Language for Work du Centre Européen des Langues Vivantes entre 2012 et 2015.
> On se demandera en particulier comment sont vues les personnes à intégrer (on intègre qui?), selon quelles modalités on choisit de les préparer à cette intégration qui est à la fois langagière et professionnelle (On intègre comment?) et on s’attardera aussi sur la question des espaces transitoires où s’effectue officiellement l’intégration (on intègre où?). Se posera enfin en filigrane durant toute cette présentation  la question de ce à quoi on est censé s’intégrer lors de ce processus long (un marché du travail? une équipe? une communauté professionnelle? un pays avec sa langue/culture?).

Véronique Laurens (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, DILTEC) : « Ingénieries didactiques pour la formation en français des adultes migrants : modélisations, formations et pratiques »

De nouvelles ingénieries ont été développées depuis une quinzaine d’années pour faire évoluer la formation en français à visée d’insertion sociale des adultes migrants. Nous situerons les apports de ces ingénieries dans leurs dimensions éthiques, politiques, didactiques et linguistiques, à mettre en perspective avec les enjeux sociétaux impliqués. Nous analyserons ensuite des exemples de pratiques effectives liées à ces ingénieries, ce qui permettra d’identifier des traits émergents de l’agir enseignant dans le contexte de la formation au français des adultes migrants. Nos exemples seront basés sur un corpus issu d’un début de projet de recherche portant sur l’enseignement de l’oral avec des adultes migrants suivant des ateliers de français dans un centre social parisien, animés par des formateurs préalablement formés ou non.

Lieu : Université Paris Descartes, Faculté SHS, 45 rue des Saints-Pères, Bâtiment Jacob, 5ème étage, salle 536.

 

Les séances ultérieures auront lieu en 2018 avec la programmation suivante :

02/02/2018 – 14h-16h : 

Michelle Auzanneau (Université Paris Descartes, CEPED) & Malory Leclère (Université Paris 3-Sorbonne Nouvelle, DILTEC) : « Accéder aux trajectoires et aux pratiques langagières pour un développement réfléchi des ressources communicationnelles en formation. Premières étapes d’une recherche collaborative au sein de la Protection judiciaire de la jeunesse »

30/03/2018 – 14h30-16h30 : 

Cécile Canut (Université Paris Descartes, CERLIS) : « Ceux qui n’ont pas voyagé, on les appelle des ignorants » : qui parle pour les aventuriers ? ». Proposition de réflexion sur les processus discursifs et narratifs dans les récits d’aventuriers et de voyageurs (ou autres migrants), dans le cadre d’une large enquête ethnographique (ANR MIPRIMO, La migration prise aux mots).

Cristina Figueiredo (Université Paris Descartes, EDA) « Etudier la prise en charge des jeunes mineurs isolés : les paradoxes de l’attribution des âges par les professionnels face aux compétences langagières des enfants en détresse »

Mai-juin 2018 (jour à déterminer) :

Séance intitulée : « La compréhension en lecture, en langue première et seconde, points de vue psycholinguistique et didactique » avec Sandra Jhean-Larose (Université Paris Descartes, EDA) et Laetitia Boulc’h (Université Paris Descartes, EDA), puis Laurence Corny (Casnav de l’académie de Créteil)


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *